Vaccins : Carthage dément la Kasbah


Sur fond de la polémique autour de la vaccination des responsables de l’Etat, le conseiller du chef du gouvernement chargé de l’information Mofdi Mseddi a déclaré, hier, que 10 mille doses de vaccin contre le coronavirus ont été envoyées à la présidence de la République et que 2500 agents de la garde présidentielle seront bientôt vaccinés.

Ce samedi 1er mai, c’est Carthage qui dément ces informations. En effet, sous couvert d’anonymat, une source auprès de la présidence de la République a démenti avoir reçu des quantités de vaccin contre le coronavirus.

« La présidence de la République n’a pas et ne recevra aucune quantité de vaccins d’aucune partie », a-t-on martelé expliquant que « toute acquisition de vaccins passe uniquement par l’Administration générale de la santé militaire » et que la vaccination de la garde présidentielle relève également de l’Administration générale de la santé militaire.

Commentaires:

Commentez...