Traque des non-jeûneurs : Le propriétaire d’un café et ses clients agressés par des policiers à Sfax

La Ligue tunisienne des droits de l’homme- section Sfax nord- a dénoncé l’agression du propriétaire d’un café et de ses clients par une unité sécuritaire.

« Le 27 avril, une unité sécuritaire a pris d’assaut un café légalement ouvert dans le centre ville de Sfax, et a diffamé tous ses clients en les alignant sur le trottoir sous les yeux des passants et en leur donnant des cours de religion », indique le communiqué paru ce jeudi.

L’organisation a ajouté que les forces de sécurité « ont attaqué le propriétaire du café sous prétexte qu’il encourage les clients à rompre le jeûne pendant le Ramadan, et face à sa demande de respecter la loi, ils l’ont agressé brutalement ce qui a entraîné de graves blessures ».

La Ligue a condamné ce comportement « fasciste » de certaines forces sécuritaires soulignant que la Constitution garantit la liberté de croyance et protège l’intégrité physique des citoyens.

Dans ce contexte, elle a appelé le parquet à prendre les mesures juridiques nécessaires contre les agents agresseurs.

Commentaires:

Commentez...