Tunisie : Rached Khiari déclare la guerre à Kais Saied

Décidé à se concentrer sur les « enregistrements fuités » et à laisser de côté les problèmes du peuple, le député Rached Khiari s’est lancé dans une nouvelle aventure : accuser le président de la République de corruption.

Hier, dans une vidéo en direct sur son compte Facebook, il a accusé le chef de l’Etat, Kais Saied, d’avoir reçu un montant d’environ 5 millions de dollars d’un agent des renseignements américains pendant la campagne présidentielle.

Il a affirmé que le directeur de campagne de Kais Saied, Faouzi Daas, avait reçu ce montant par le biais de mandats, et a souligné qu’il dispose de documents, y compris les numéros de ces mandats.

Le député a défié le président de la République de renoncer à son immunité et a appelé le ministère public à se saisir de l’affaire, et l’instance supérieure indépendante des élections (ISIE) à annuler son élection.

La réponse a été rapide. Faouzi Daas, directeur de la campagne électorale du président de la République, a démenti les informations relayées par le député, annonçant qu’une plainte sera déposée ce mardi 20 avril 2021 à cet effet.

Daas a à son tour défié Khirari de renoncer à son immunité parlementaire et à présenter les dossiers auxquels il a fait référence, à la justice.

« Mille mercis à tous les avocats qui m’ont contacté et exprimé leur volonté de mener cette bataille », ajoute-il.

نتحداك تتخلى عن حصانتك المتخبي ورائها و تقابلني في المحكمة بداية من الغد ستبدأ اجراءات الشكاية و مانيش مسلم في حتى واحد…

Posted by Faouzi Daas on Monday, 19 April 2021

Commentaires:

Commentez...