Kamel Ben Younes renonce au poste de PDG de l’agence TAP

La résistance des journalistes de l’agence TAP, soutenus par leurs collègues des différents médias, a porté ses fruits.

Mofdi Mseddi, conseiller du Chef du gouvernement chargé des médias et de la communication, a annoncé que le différend au sein de l’agence de presse TAP était définitivement résolu.

« Kamel Ben Youssef, nommé à la tête de l’agence de presse officielle, s’est excusé et a renoncé au poste d’administrateur représentant l’Etat », annonce Mseddi dans une déclaration accordée à Mosaique fm. « C’est une page qui se tourne ».

Une nouvelle très attendue par les journalistes de la TAP qui ont refusé catégoriquement la nomination de Ben Younes comme PDG de l’agence pour ses appartenances partisanes. Il est accusé d’être lié au parti Ennahdha.

Dans le cadre de la même affaire, l’UGTT avait mis en garde contre les nominations visant à contrôler les médias alors que la fédération internationale des journalistes (FIJ) avait estimé qu’il ne s’agit pas seulement d’une menace pour les journalistes de l’établissement, mais plutôt d’une menace pour la liberté de la presse en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...