Tunisie : Ons Jabeur à une victoire de son premier titre WTA

 

La tenniswoman, Ons Jabeur, 27ème au classement WTA, est parvenue en finale du tournoi de Charleston 2 (catégorie 250), doté de 235.238 dollars, ce samedi 17 avril, après sa cinglante victoire face à la Monténégrine Danka Kovinic (65ème) en deux sets (6-3, 6-0).

Une manière de prendre sa revanche en surclassant en 1h31 celle qui l’avait privée, il y a quelques jours d’une place en finale du tournoi de Charleston 1. Ons Jabeur avait été éliminée malgré un parcours exemplaire.

Tête de série numéro 1 dans ce tournoi, elle sera opposée, demain, en finale, à l’Australienne Astra Sharma (165ème) et espère ainsi décrocher son premier titre WTA.

Ons Jabeur avait entamé le tournoi en battant la Suissesse Stefanie Voegele (127ème) lors du premier tour (6-4, 6-1), puis elle a éliminé la 313ème joueuse mondiale, l’Américaine Alycia Parks, également en deux sets (6-4, 6-0). En quart de finale, elle s’était débarrassée de la Japonaise Nao Hibino (88ème) en deux sets (6-0 et 6-1).

Cette qualification en finale confirme les ambitions de la tenniswoman tunisienne. Ses objectifs sont à la hausse, comme elle l’a, maintes fois annoncé.

Soutenue par Tunisie Telecom, qui a décidé de miser sur la championne de tennis en signant avec elle un contrat de partenariat, la meilleure joueuse arabe et ambassadrice du tennis tunisien garde pour objectif celui de se classer dans le top 10.

Demain, il s’agira pour Ons Jabeur de sa deuxième finale d’un tournoi ATP. La première remonte au 20 octobre 2018 à Moscou en face de la russe Daria Kasatkina. La tunisienne avait perdu en trois sets (6-2, 6-7, 4-6).

Double championne d’Afrique des moins de 16 ans et finaliste, dans la catégorie Juniors, de Roland Garros 2010, On Jabeur s’est fait connaître sur la scène internationale en remportant le tournoi Juniors de Roland Garros 2011 au terme d’un parcours magnifique et devenant la première tenniswoman à remporter un tournoi du grand chelem (Juniors).

En 2017 elle a été la première tenniswoman arabe à atteindre le troisième tour de Roland-Garros et la première « lucky loser » (joueuse repêchée alors qu’elle avait perdu lors des qualifications) à se qualifier à ce stade de la compétition depuis 1996.

Commentaires:

Commentez...