Smartphones bloqués : Se référer à la plateforme « Sajalni » pour le déblocage

Le système centralisé national (CEIR-N) baptisé « Sajalni », visant à éradiquer la vente des téléphones mobile et des tablettes provenant de la contrebande et des marchés parallèles mais aussi le vol des appareils électroniques,a été lancé le 4 janvier dernier.

Constitué d’une base de données centrale pour l’enregistrement des identifiants unique des téléphones mobiles et des tablettes, ce système a aussi pour objectif de protéger les réseaux publics contre les interférences qui peuvent être engendrées par l’utilisation des téléphones non conformes.

Depuis, de nombreuses personnes ont vu leur téléphone ou tablette bloqués pour ne pas s’être enregistrées. A ce titre Le Centre d’Etudes et de Recherche des Télécommunications (CERT) a appelé les personnes, dont les téléphones portables ou tablettes ont été bloqués suite au non enregistrement durant la période d’un mois, à déposer une demande d’enregistrement via le site https://sajalni.tn

Le centre a appelé, aussi, dans un communiqué, publié sur la page de l’Agence Nationale de Sécurité Informatique (ANSI), à l’impératif de respecter un nombre de conditions, à savoir :

  • La date d’entrée en Tunisie de la personne qui a importé le téléphone doit être inférieure ou égale à trois mois
  • Le nombre maximal de terminaux autorisé par entrée (voyage) est deux (2). Si une personne dépose plus de deux demandes, seules les deux premières seront retenues
  • La saisie des données incorrectes entraîne le rejet de la demande d’enregistrement et engendre le blocage du terminal mobile/tablette.

Commentaires:

Commentez...