Mémoire : Roland Garros à l’assaut de la Méditerranée

En 1913, Roland Garros s’était lancé le défi de traverser la Méditerranée. C’est dans cette dynamique que l’aviateur français s’est inscrit après ses premiers exploits.

Le 23 septembre 1913, il va relier Saint-Raphaël à Bizerte sur son monoplan Morane-Saulnier. La traversée va durer près de huit heures et Garros volera 730 kms d’un seul trait à l’aide de sa boussole.

Parti à 5h47, avec à son bord 200 litres d’essence et 60 litres d’huile de ricin, Garros se pose à Bizerte (alors qu’on l’attendait à Tunis ) à 13h40 après avoir parcouru quelque 780 kilomètres.

Il ne lui restait que cinq litres de carburant. C’est dire la difficulté et les périls de cet exploit qu’il réalisa à l’âge de 24 ans.

Commentaires:

Commentez...