Festival du film arabe de Malmö : 6 prix pour le cinéma tunisien

L'homme qui a vendu sa peau
L’affiche française du film L’homme qui a vendu sa peau

La 11ème édition du Festival du film arabe de Malmö, organisé du 6 au 11 avril 2021, a dévoilé, hier, son palmarès. Le cinéma tunisien a raflé six prix

« L’Homme qui a vendu sa peau » de Kaouther Ben Hania a remporté le prix du meilleur film, une récompense dotée de 20.000 couronnes suédoises. Le film est actuellement dans les salles tunisiennes, depuis le 30 mars et dans les salles américaines depuis le 2 avril. Le film fera également le tour des salles dans plus de 20 pays dont la France, la Belgique, l’Allemagne et la Suède.

« The Dilemma » (la fuite) de Ghazi Zaghbeni a remporté le Prix du meilleur scénario. Présenté en avant-première dans le cadre des JCC 2020, ce long métrage a fait sa sortie en salles depuis fin décembre dernier.

Le cinéma tunisien a été également primé à la plateforme des fonds de postproduction, « MAFF industry Days », qui est organisée en parallèle au Festival. Trois projets de films tunisiens ont obtenu 4 prix aux programmes de financement du MAFF dédié aux coproductions cinématographiques arabes et nordiques.

ll s’agit de longs métrages de fiction qui ont été primés parmi une sélection de 7 films. « I’ll Go to Hell » réalisé par Ismahane Lahmar a remporté deux prix dont un premier prix pour l’étalonnage des couleurs doté de 10.000 dollars américains.

Le second prix pour la distribution du film dans le monde arabe est doté de 5.000 dollars américains, en guise de garantie pour un projet de long métrage de fiction, en plus d’un package marketing et 10.000 dollars attribués.

« Nothing About My Mother », projet de film réalisé et produit par Latifa Doghri et Salem Trabelsi a remporté le prix de la distribution en Suède. Ce prix doté de 3.000 dollars américains est attribué par le cinéma arabe en Suède (Arab Cinema in Sweden).

Un prix pour le mixage du son a été attribué à un projet de film du producteur tunisien Faycel Hsayri et le réalisateur Saer Mussa, « Layla Departs Her Soul », une coproduction entre la Tunisie, le Qatar et la Turquie.

PALMARES

Compétition des court-métrages

  • Mention spéciale pour « Al Sit » par Suzannah Mirghani (Soudan)
  • Mention spéciale pour « Tuk Tuk » par Mohamed Kheidr (Egypte)
  • Prix du meilleur court métrage : « The Present » de Farah Nabulsi (Palestine)

Compétition des long-métrages

  • Prix du meilleur scénario: Ghazi Zaghbeni pour son film « The Dilemma » (Tunisie)
  • Prix du meilleur acteur: Salim Dau pour son rôle dans « Gaza Mon Amour » du duo Arab Et Tarzan Nasser (Palestine, France, Allemagne, Portugal, Qatar)
  • Prix de la meilleure actrice: Naima Lemcherki pour son rôle dans « Autumn of Apple Trees » de Mohamed Muftakir (Maroc)
  • Prix du meilleur réalisateur: Abdulaziz Al-Shalahi pour son film « The Tambour of Retribution » (Arabie Saoudite)
  • Prix spécial du jury (15.000 Couronnes suédoises): « Their Algeria » de Lina Soualem (France, Algérie, Suisse, Qatar)
  • Prix du meilleur film (20.000 Couronnes suédoises): « The Man Who Sold His Skin » de Kaouther Ben Hania Hania (Tunisie, France, Belgique, Allemagne, Suède)
  • Prix du public (25.000 Couronnes suédoises attribuées par la municipalité de Malmö) : « Curfew » d’Amir Ramses (Egypte).

Commentaires:

Commentez...