Appel à la tenue d’une réunion urgente du Conseil de sécurité nationale

Les signataires estiment que la dégradation alarmante de la situation pandémique en Tunisie exige une mobilisation totale et crédible des services de l’Etat et de l’ensemble de la population qui doit s’accompagner d’une accélération significative de la campagne de vaccination et du dépistage.

Dans une lettre adressée au Président de la République et au chef du gouvernement, 40 associations tunisiennes de la société civile ont appelé à la tenue d’une réunion urgente du Conseil de sécurité nationale pour mettre l’accent sur l’implication des autorités dans la guerre contre la pandémie de Covid-19.

Selon la même source, il faut qu’il y ait une entente entre les deux pôles du pouvoir exécutif qui doivent, par leurs décisions et leurs déclarations, donner aux citoyens l’assurance que la lutte contre l’épidémie est, pour l’Etat, une priorité absolue et une bataille essentielle, rapporte l’agence TAP.

Les signataires soulignent la nécessité de prendre en compte les propositions d’un comité scientifique réellement indépendant pour les décisions qui s’imposent, en dehors de toute considération politicienne et tout calcul économiste à court terme et la nécessité de permettre à son porte-parole d’informer l’opinion publique de ses propositions afin qu’elle prenne connaissance du point de vue des experts formulé sur la base des données scientifiques.

Commentaires:

Commentez...