Hichem Mechichi : « Ce gouvernement est soutenu et restera en place »

La « deuxième rencontre de Beit Al-Hikma » a démarré, ce vendredi 2 avril 2021, à Carthage, en présence du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi. Ce deuxième round de consultations économiques se déroule en présence des organisations nationales et des acteurs économiques.

Lors de l’entame des débats, Hichem Mechichi a appelé, selon Shems fm, à « un climat politique plus serein et plus stable, afin de fournir les bonnes conditions pour sauver le pays », ajoutant que « ce gouvernement restera en place et est soutenu par une assise politique considérable ».

Lors de « la première rencontre de Beit Al-Hikma » tenue le 17 mars dernier, il avait été question du plan de réforme économique qui sera adopté pour sortir le pays de cette crise inédite.

Ce débat à haut niveau intervient alors que les efforts portant sur l’organisation d’un dialogue national sont au point mort. Il intervient aussi en l’absence du président de la République Kais Saied.

L’agence de notation américaine Moody’s a annoncé, mardi 23 février 2021, la dégradation de la note souveraine de la Tunisie de B2 à B3 assortie de perspectives négatives.

La dégradation à B3 assortie de la perspective négative a été justifiée par l’agence de notation par la situation de la Tunisie politiquement et économiquement.

Après les experts économiques, les organisations nationales ont tiré la sonnette d’alarme quant à la nouvelle dégradation de la note souveraine de la Tunisie par l’agence Moody’s.

L’UGTT et l’UTICA ont exprimé leur préoccupation face aux « lourdes répercussions de cette annonce sur l’économie nationale et sur les engagements financiers du pays ».

Commentaires:

Commentez...