La commission scientifique s’était opposée à la manif d’Ennahdha

Il y a quelques semaines, la gigantesque manifestation organisée par le parti Ennahdha à Tunis, une sorte de démonstration de force, avait posé un problème d’ordre sanitaire.

En effet, plusieurs médecins et responsables du ministère de la Santé et de la commission scientifique avaient exprimé leur crainte de voir ce grand rassemblement causer un rebond de la contamination, d’autant plus que les manifestants étaient issus de plusieurs gouvernorats.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi a révélé que la commission scientifique s’était opposée à l’organisation d’une telle manifestation, sans respect des mesures sanitaires.

Dans une interview accordée à Assabah, il a expliqué que la commission n’a pas été consultée au sujet de cette manifestation et qu’elle a refusé une telle décision.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a précisé que le nombre de contaminations par la nouvelle souche britannique a dépassé la centaine en Tunisie, mettant en garde contre la rapidité de la propagation de ce variant.

La pression commence à se faire sentir dans les hôpitaux qui enregistrent ces derniers jour une augmentation palpable du nombre de cas nécessitant une réanimation et de l’oxygène.

Selon Jalila Ben Khalil, membre du comité scientifique pour lutter contre le coronavirus, l’augmentation du nombre d’infections par la souche britannique, connue pour sa propagation rapide, a conduit à cette pression.

Vingt-huit nouveaux décès et 1002 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été enregistrés le 29 mars 2021 à l’issue la publication des résultats de 5556 analyses de laboratoire, a annoncé, dans la soirée de ce mardi 30 mars, le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien.

Le nombre de contaminés, a, depuis l’apparition du coronavirus en Tunisie en mars 2020, ainsi atteint, 252.271 cas dont 216.712 patients rétablis. Le nombre total de décès s’élève, quant à lui, à 8788 personnes.

Commentaires:

Commentez...