Kais Saied fustige les rencontres entre responsables tunisiens et diplomates étrangers

Rached Ghannouchi est-il visé ? Déjà que les relations entre les deux hommes n’est pas au beau fixe dès les départs, la diplomatie que mène le chef de l’ARP ne plait pas à Kais Saied.

En recevant le ministre des Affaires étrangères Othmane Jarandi, Kais Saied a fustigé, hier mardi 30 mars, « les rencontres entre certains responsables tunisiens et diplomates étrangers ».

Pour le chef de l’Etat cette situation est en train d’entraver le bon fonctionnement des appareils et institutions de l’Etat, rappelant que la Tunisie dispose d’une seule diplomatie et d’une seule politique étrangère.

Au fait, Kais Saied dénonce le fait que ces rencontres se déroulent sans coordination avec le ministère des Affaires étrangères.

Notons dans ce contexte, que le chef de l’ARP, ainsi que certains leaders politiques dont notamment la présidente du parti destourien libre Abir Moussi ne cessent de multiplier les rencontres avec les diplomates étrangers.

Commentaires:

Commentez...