La demande de libération de l’ancien ministre de l’Environnement refusée

La demande de libération de l’ancien ministre de l’Environnement et des affaires locales Mustapha Aroui a été refusée ce mardi 30 mars.

C’est la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Sousse qui a refusé cette demande, indique dans ce sens le porte-parole dudit tribunal, cité par Mosaïque FM.

La chambre d’accusation avait décidé de libérer temporairement 3 accusés dans l’affaire des déchets importés d’Italie qui sont deux cadres de la Douane et une intermédiaire douanier. Ces personnes resteront à la disposition de la justice et de l’enquête, en état de liberté.

Rappelons que le nombre de personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire à 10, dont l’ancien ministre de l’Environnement et des Affaires locales.

Le principal suspect dans cette affaire aurait quitté la Tunisie début novembre et un avis de recherche avait été émis à son encontre à la date du 17 novembre, 2020. Cette personne, identifiée sous le nom de « Boulon », probablement un nom d’emprunt, est originaire de Sousse et réside en Allemagne.

Il avait conclu un contrat avec les Italiens pour l’importation de 282 conteneurs de déchets, pesant au total 11.280 tonnes, soit 40 tonnes pour chaque conteneur sachant que 70 conteneurs sont entrés illégalement en Tunisie, le reste étant bloqué au port de Sousse.

Commentaires:

Commentez...