Sousse : Elle vend son nouveau-né pour 400 dinars

Une jeune femme de 21 ans, originaire de Kasserine ayant accouché, il y a deux jours dans une clinique de Sousse, d’un enfant né hors-mariage, a été arrêtée alors qu’elle avait vendu son bébé pour 400 dinars.

C’est ce qu’annonce le ministère de l’Intérieur, dans un communiqué, publié ce lundi 29 mars 2021, précisant que l’enquête en cours a permis d’identifier l’acheteuse, une femme de 41 ans, originaire de Kalaâ Sghira et une intermédiaire de 38 ans, résidente à Sousse, qui a négocié cette vente.

Les forces de l’ordre ont effectué une descente au domicile des trois suspectes et après coordination avec le parquet elles ont été arrêtées.

Selon le ministère de l’Intérieur, la principale suspecte, qui a vendu son enfant, a reconnu avoir mis au monde un premier enfant né hors-mariage, il y a deux ans et l’a confié à un centre de SOS enfants.

Elle a également reconnu avoir eu un deuxième enfant il y a deux jours, ajoutant qu’avant la naissance, elle avait proposé à son amie de le vendre à une famille. La suspecte de 41 ans a, ainsi, enregistré son nom à sa place à la clinique et pris en charge tous les frais d’accouchement en plus des 400 dinars promis à la mère.

Les trois suspectes ont été placées en garde à vue et accusées de « traite d’êtres humains, usurpation d’identité d’autrui, abandon d’enfant », sachant que l’enquête se poursuit.

Commentaires:

Commentez...