Dialogue national : Kais Saied réaffirme son intérêt pour l’initiative de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a annoncé, hier, vendredi 26 mars 2021, que le président de la République, Kais Saied, a réaffirmé son intérêt pour l’initiative de la Centrale syndicale et reste fidèle à son engagement relatif à l’organisation d’un dialogue national.

Dans une interview diffusée sur la chaîne France 24, avoir eu un entretien à huis clos avec le président de la République, au cours duquel le Chef de l’Etat a souligné son attachement à cette initiative, confirmant qu’il présidera le dialogue national avec la participation des jeunes, soit directement, soit à travers les organisations nationales et la classe politique, ou les technologies de communication.

Hier, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri, avait fustigé le comportement du président de la République, indiquant que l’organisation syndicale n’avait pas reçu de correspondance officielle concernant l’initiative du président Kais Saied quant à l’organisation d’un dialogue national avec une large participation des jeunes. Tahri a ainsi déclaré que l’UGTT n’est pas concernée par cette initiative présidentielle si elle vient remplacer celle proposée par la centrale syndicale.

L’UGTT appelle, depuis quatre mois, à un dialogue national regroupant les partis politiques, la société civile, les organisations, les instances constitutionnelles, les acteurs sociaux et les mécanismes de l’Etat pour débattre de la situation socioéconomique et politique dans le pays dans une tentative de sortir de la crise actuelle.

Pour sa part, le chef de l’Etat avait estimé que l’objectif est de formuler des propositions et des demandes, au niveau local, qui seront revues, ensuite, par des spécialistes dans tous les domaines aux niveaux régional et national pour aboutir à des solutions. Il s’agit, selon lui, d’élaborer à la fin un plan économique et social émanant du peuple lui même.

Commentaires:

Commentez...