Bhiri appelle Carthage, la Kasbah et le parquet à mettre fin aux « crimes » de Abir Moussi

Le leader nahdhaoui et député au Parlement Noureddine Bhiri, a appelé la Présidence du Gouvernement, la Présidence de la République et le Parquet à mettre fin aux « crimes » de Abir Moussi.

L’invité de Shems fm a qualifié les agissements de la présidente du parti destourien libre (PDL) de « criminels » car, selon lui, elle attaque tout le monde et n’a épargné personne.

« Le comportement de Moussi et les crimes qu’elle a commis, qui ont même touché Ghariani, son ancien secrétaire général, doivent cesser », a-t-il ajouté.

Hier, le président du Parlement, Rached Ghannouchi, a informé le parquet et convoqué un huissier notaire pour inspecter les « violations » commises par le bloc du parti destourien libre (PDL) pendant la session plénière du mardi 23 mars 2021.  »

De même, le bureau du parlement a décidé d’interdire Abir Moussi de prendre la parole pendant les trois prochaines plénières pour avoir entravé le travail parlementaire.

S’exprimant sur sa page Facebook, Abir Moussi a dénoncé cette décision criant à l’injustice et dénonçant un « complot pour la faire taire ».

Commentaires:

Commentez...