Rached Khiari interdit de diffuser de nouveaux enregistrements

Le député en question a fait en sorte que ses « révélations » créent le suspense sur les réseaux sociaux. Sur son compte Facebook, le député indépendant (ex-Al Karama) Rached Khiarai, a annoncé que le parquet lui a interdit de diffuser de nouveaux enregistrements.

« Le ministère public a fini de m’interroger en tant que témoin dans l’affaire des conversations fuitées du député, Mohamed Ammar, a m’a ordonné de ne plus publier les enregistrements », a-t-il posté.

Il a dans ce contexte expliqué que cette décision reste en vigueur en attendant la fin des procédures judiciaires.

Après l’’ouverture d’une enquête judiciaire sur l’affaire de l’enregistrement audio fuité impliquant trois députés, Rached Khiari, Foued Bedhief et Mohamed Ammar, une première convocation a été émise.

Le député Rached Khiari a reçu, jeudi 18 mars 2021, une convocation lui ordonnant de se présenter devant le juge d’instruction, lundi 22 mars prochain. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par le député Mohamed Ammar dans l’affaire des enregistrements fuités.

Mohamed Ammar avait porté plainte, le 15 mars dernier pour avoir été enregistré à son insu, chez lui, par Rached Khiari, qui a ensuite diffusé l’enregistrement audio sur les réseaux sociaux.

Dans ce document fuité, deux députés, Rached Khiari (ex-Al Karama) et Foued Bedhief (indépendant) indiquent que Mohamed Ammar et Mohamed Abbou font partie d’une machination ayant notamment pour mission de faire pression sur la justice dans plusieurs dossiers dont celui de Nabil Karoui.

Commentaires:

Commentez...