Quelle sera la mission du premier satellite tunisien « Challenge One » ?

Le Groupe Telnet a réussi son pari, celui de lancer le premier satellite tunisien dans l’espace. A bord de la fusée russe Soyouz-2, « Challenge One » a été lancé ce lundi 22 mars 2021 à 7h07 heure locale à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan et a été supervisé par le président de la République, Kais Said, qui s’est déplacé au siège de Telnet.

Le lancement de « Challenge One » était prévu pour le 20 mars, mais il a été reporté en raison des conditions météorologiques au Kazakhstan.

Conçu et développé par des compétences tunisiennes, « Challenge One » a pour mission la transmission des données utiles aux citoyens par la connexion des objets situés sur la Terre (Internet of Things) en utilisant, pour la première fois, le protocole de communication LoRa via l’espace.

D’une durée de mission de 5 à 7 ans, le satellite tunisien ciblera « les zones blanches », soit 90% de la planète. Il est important de souligner que d’ici 2023, plus de 70 milliards d’objets IoT (Internet of Things) auront besoin d’être connectés pour transmettre et recevoir des données utiles de façon régulière, en toute autonomie et partout dans le monde.

Le satellite permettra notamment la communication et l’échange de données entre différents équipements, dans de nombreux domaines, notamment le contrôle, le transport, l’agriculture et la logistique, en recevant les données et en les envoyant à des fournisseurs du monde entier.

Le groupe Telnet précise qu’il s’agit de « la première fois que le protocole de communication LoRa, destiné à la base pour des réseaux terrestres, est appliqué dans l’espace, multipliant ainsi les possibilités de connectivité et de diversification des usages ».

« Placer un objet dans l’espace et le maintenir en rotation autour de la Terre tout en communiquant avec lui depuis la Terre est notre défi majeur, que nous avons relevé avec succès avec « Challenge One » ! », ajoute Telnet !

Commentaires:

Commentez...