Kais Saied répond à ses détracteurs : « L’indépendance n’est pas une cérémonie ! »

Au siège de la société Telnet, le président de la République Kais Saied a assisté au lancement du premier satellite tunisien « Challenge One », ce lundi 22 mars 2021.

Saluant cette réalisation, Saied a assuré que la Tunisie ne manque de rien sauf d’une « volonté nationale ferme et d’objectifs nationaux inébranlables ».

« Il serait utile de rappeler en cette journée historique que cette conquête de l’espace avait été précédée d’une invasion de terres et d’une indépendance », soulignant à cet effet que l’indépendance entre dans le cadre de la coopération et n’est pas un simple document ou une cérémonie à organiser.

Cette déclaration ne vient certainement pas du néant. Le chef d’Etat a été vivement critiqué en raison de l’absence de toute festivité, discours ou même communiqué célébrant la fête de l’Indépendance.

Pour Saied, la véritable indépendance, c’est d’être un maître sur terre et de traiter les autres avec respect et égalité.

Rappelons que la présidence de la République n’a pas célébré la fête de l’Indépendance. Une action jugée irresponsable.

Aucun communiqué, ni signes de festivités, la page Facebook de la présidence de la République n’a rien publié le jour de la fête de l’indépendance. La veille, le président Kais Saied s’était rendu à la prison de la Mornaguia et agracié 1521 détenus.

Saied n’a même pas rejoint le Chef du gouvernement Hichem Mechichi dans sa visite au Mausolée de Bourguiba, à Monastir, ni s’est adressé au peuple par un discours durant cette journée historique.

Cette absence inexpliquée a été vivement critiquée tant par les politiciens, députés et internautes qui se sont indignés par cette triste première.

Commentaires:

Commentez...