Energies renouvelables : Adoption de nouveaux projets d’une capacité de 500 MW

La commission technique de la production privée d’électricité a adopté, vendredi 19 mars, au Palais du gouvernement à la Kasbah, des accords de concessions pour la réalisation de projets de production d’électricité à partir de l’énergie solaire, d’une capacité de 500 mégawatts.

 » Ce méga projet pourrait promouvoir la capacité énergétique de la Tunisie et aura un impact positif sur la production d’énergie et partant sur l’économie nationale « , a indiqué le chef du gouvernement, cité sur la page Facebook de la Présidence du gouvernement.

Il a estimé que ce projet est également, un pas sur la voie de la réalisation de l’indépendance énergétique de la Tunisie. Il permettra d’épargner au pays, les fluctuations du marché mondial du pétrole et du gaz, à travers la réduction du coût de l’importation de ces produits et l’ouverture de nouveaux horizons aux énergies renouvelables, rapporte l’agence TAP.

Selon la porte-parole du gouvernement, Hasna Ben Slimane, l’adoption de ces accords de concessions pour des projets de production d’électricité à partir des énergies renouvelables, d’une capacité de 500 MW, s’inscrit dans le cadre du programme national de production des énergies renouvelables, qui prévoit une capacité de 3800 mégawatts à l’horizon 2030.

Ben Slimane a ajouté que 2/3 de ce projet énergétique seront réalisés dans le cadre de concessions et de partenariats public-privé.

 » Ceci permettrait de créer des emplois permanents durant la période de mise en œuvre des concessions « , a-t-elle dit, relevant que le projet aura pour avantage de réduire la pression sur le budget de l’Etat et de réduire le coût de subvention de l’électricité de 200 millimes le kilowatt, à 80 millimes.

Il permettrait aussi, de réduire 6% du coût de l’importation du gaz destiné à la production d’électricité, soit l’équivalent de 130 millions dinars, du budget de l’Etat.
 » Tous les intervenants dans ce programme énergétiques sont appelés à respecter les délais de sa mise en œuvre, compte tenu des engagements avec les partenaires et les bailleurs de fonds « , a encore déclaré la porte-parole du gouvernement.

Commentaires:

Commentez...