Tunisie : Quel sort pour les familles d’anciens terroristes tunisiens rapatriées de Libye ?

Illustration

Ce processus de rapatriement s’inscrit dans le cadre de la régularisation de la situation des familles tunisiennes incarcérées dans les prisons libyennes, a fait savoir la même source.

Ces derniers jours, plus de huit femmes d’anciens terroristes en Libye ainsi que leurs enfants ont été rapatriés en Tunisie.

Le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH), Mustapha Abdelkebir a indiqué à l’agence TAP que les forces sécuritaires libyennes ont remis dernièrement aux autorités tunisiennes trois femmes et cinq enfants, membres des familles de combattants de Daech en Libye.

Quel sort sera réservé à ces familles ? « Les épouses de combattants de l’Etat islamique ont été placées en état d’arrestation dans le cadre des enquêtes antiterroristes tandis que les enfants ont été transférés dans un centre spécialisé pour bénéficier de l’accompagnement psychologique nécessaire », a précisé, dans ce sens, Abdelakebir, cité par la TAP.

La même source a rappelé que le suivi du dossier des femmes et enfants de djihadistes de Daech a démarré en 2019 avec la formation d’une commission composée de représentants de six ministères (les affaires étrangères, la Défense, l’Intérieur, les affaires sociales, la santé, les affaires de la Femme et de la famille).

Les représentants de ces ministères ont travaillé en étroite collaboration avec la société civile et les organisations internationales pour le rapatriement des femmes et enfants tunisiens détenus dans les prisons libyennes selon une feuille de route s’étalant sur des étapes.

Commentaires:

Commentez...