Ennahdha condamne les pratiques « criminelles » d’Abir Moussi

Le mouvement Ennahdha a condamné, dans un communiqué publié ce jeudi 18 mars 2021, « les agissements » de la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, qui ne cesse de « déstabiliser l’action parlementaire » et d’entraver la bonne marche du travail au sein de l’ARP.

Les pratiques « fascistes » de la présidente du bloc parlementaire du PDL vont crescendo depuis quelques jours, souligne Ennahdha, qui estime qu’Abir Moussi « harcèle et agresse verbalement des députés, leurs assistants ainsi que la direction et les employés de l’ARP ».

Dans son communiqué, Ennahdha invite l’ensemble des députés et les groupes parlementaires à condamner « ces pratiques criminelles » et à hâter l’examen du projet d’amendement du règlement intérieur de l’ARP pour assurer la bonne marche du Parlement.

Il appelle, également, le parquet à l’ouverture d’une enquête sur « les atteintes et violations » commises par Abir Moussi au sein du Parlement.

Commentaires:

Commentez...