Evénements de l’aéroport Tunis-Carthage : Le parquet ordonne une instruction judiciaire

Le ministère public au tribunal de première instance de Tunis a ordonné ce lundi 15 mars, l’ouverture d’une instruction judiciaire portant sur les incidents ayant survenu le même jour à l’aéroport Tunis-Carthage.

Une vive tension s’est installée ce lundi 15 mars à l’aéroport Tunis-Carthage lorsque le député de la Coalition Al-Karama Seifeddine Makhlouf est intervenu pour laisser passer une femme fichée S17.

Selon Mosaïque FM, qui cite une source judicaire, une enquête a été entamée pour déterminer les responsabilités dans cette affaire, et qu’il a été décidé de « transférer la femme fichée S17 devant le ministère public au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme ».

Sur fond des événements survenus hier lundi 15 mars à l’aéroport Tunis-Carthage suite aux agissements du député Seifeddine Makhlouf ayant voulu faire voyager de force une femme fichée S17, le chef du gouvernement Hichem Mechichi s’est déplacé dans la nuit d’hier audit aéroport.

Condamnant les pratiques des députés d’Al-Karama, qui font tout de même partie de sa ceinture politique, Hichem Mechichi a laissé entendre que les agents de sécurité de l’aéroport porteront plainte contre ces députés, et que « personne n’est au-dessus de la loi ».

Commentaires:

Commentez...