Kais Saied : « Gabès une ville sinistrée dans un pays blessé »

Suite à l’incendie, hier samedi 13 mars, dans une unité industrielle privée près du groupe chimique ayant fait six décès, le président de la République, Kais Saied, a effectué, ce dimanche une visite inopinée dans le gouvernorat de Gabès.

S’exprimant devant les médias, il a affirmé que la situation environnementale à Gabes est désolante, estimant même que le gouvernorat est sinistré. Le chef de l’Etat a promis, dans ce sens, de lancer les travaux d’un nouvel établissement hospitalier à Gabes. « Gabes est une ville sinistrée dans un pays blessé », s’est-il désolé.

Le bilan s’est alourdi à six morts suite à l’explosion survenue dans une unité du complexe chimique de Gabès.

Selon le directeur régional de la Protection civile de Gabès, Atef Houich le bilan, toujours provisoire, des décès à l’usine d’asphalte a atteint six morts. Quatre victimes sont décédées sur place. Deux autres ont succombé à leurs blessures à l’hôpital.

La vielle de Gabès est sous tension. Une manifestation organisée ce dimanche devant le siège du gouvernorat a appelé à la fermeture immédiate du Groupe Chimique tunisien.

Il est à rappeler que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi s’est, également, rendu au lieu de l’incendie.

Commentaires:

Commentez...