Le PDL appelle Kais Saied à réunir le Conseil national de sécurité


Sur fond des événements de son sit-in devant le siège de la branche tunisienne de l’union des Oulémas Musulmans, le Parti Destourien Libre (Pdl) a appelé le chef de l’Etat à tenir un Conseil de la sécurité nationale.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 12 mars, le parti se dit en possession de documents et preuves confirmant que cette association est en violation de la constitution et des accords internationaux. Il annonce avoir envoyé une correspondance au président de la République ainsi que toutes les preuves nécessaires compte tenu de l’illégalité des activités de cette association.

Au fait le parti d’Abir Moussi appelle le président de la République à prendre des mesures urgentes et nécessaires « afin de protéger le pays des dangers des activités de cette association sous couvert politique du parti Ennahdha ».

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a annoncé son intention de porter plainte contre le Chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi, ainsi que le gouverneur de la Tunisie, Chedli Bouallegue, sur fond de la levée de son sit-in devant le siège de l’union des savants musulmans à Tunis.

La forces de l’ordre avaient évacué par usage de la force, tard dans la nuit du mercredi 10 mars, le sit-in organisé par le PDL à Montplaisir devant le siège de l’union mondiale des Oulémas musulmans à Tunis.

La police a procédé à la démolition des deux tentes installées par les partisans de Abir Moussi dans une ambiance extrêmement tendue.

Commentaires:

Commentez...