Conseil ministériel consacré à Tunisair : Tout ça… pour ça !

Le conseil ministériel, tant attendu, pour débloquer la situation de Tunisair et annoncer un plan de sauvetage, a été tenu hier jeudi 11 mars. Sauf que pour les employés et le personnel de la compagnie la déception était grande. Aucune décision n’a été annoncée au profit de Tunsiair, aucun programme de sauvetage n’a été présenté, et la nomination d’un nouveau PDG à la tête du transporteur national tarde toujours.

Les principaux axes du programme de sauvetage de la compagnie aérienne Tunisair, conçu par le ministère du Transport et de la Logistique, ont été au centre d’un conseil ministériel, tenu jeudi après midi, sous la présidence du chef du gouvernement, Hichem Mechichi, selon un communiqué de la présidence du gouvernement. Cependant, ce plan de sauvetage n’a pas été annoncé.

Mechichi s’est contenté de souligner l’importance du transporteur national et son rôle pivot dans l’économie du pays, en particulier dans les domaines de transport et du tourisme, faisant part de la volonté du gouvernement de mobiliser tous les moyens afin d’aider Tunisair à surmonter ses difficultés, et ce, dans le cadre d’une approche participative, associant tous les partenaires sociaux, notamment l’UGTT et l’UTICA.

Cependant aucun détail n’a été donné sur ce programme, censé sortir la compagnie nationale du marasme dans lequel, elle se trouve depuis plusieurs années.
D’après le ministère du Transport et de la logistique, un plan de sauvetage pour la compagnie aérienne TUNISAIR, est en cours de préparation, lequel devra être prêt au cours du dernier trimestre de l’année 2021.

Jusqu’à 2020, la compagnie aérienne a enregistré des résultats d’exploitation cumulés négatifs de plus de 1100 MD, sachant que son bilan était positif avant l’année 2010, avec des réserves d’environ 500 millions de dinars (MD).

Commentaires:

Commentez...