Journalistes agressés : Le SNJT porte plainte contre le ministère de l’Intérieur

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) a annoncé que suite à l’agression de plusieurs journalistes par les forces de l’ordre, le partenariat conclu depuis 2017 avec le ministère de l’Intérieur a été suspendu.

Dans un communiqué, le SNJT a rappelé que ce partenariat avait pour objectif d’assurer aux journalistes de meilleures conditions de travail, chose qui n’a pas eu lieu dans la soirée du mercredi, lors de l’intervention des forces de l’ordre pour suspendre le sit-in observé par le Parti Destourien Libre (PDL) devant le bureau de l’Union Internationale des Savants Musulmans.

« Ce ne sont plus des cas isolés mais d’agressions méthodiques alimentées par l’impunité et le silence du ministère », ajoute-on.

Une plainte sera déposée contre le ministère de l’Intérieur et toutes les parties impliquées dans les agressions contre les journalistes.

Commentaires:

Commentez...