Des pensionnaires d’un foyer mises à la rue en pleine nuit à cause d’une salle d’eau

Des pensionnaires d’un foyer ont été mises à la rue en pleine nuit à cause d’une salle d’eau que l’une d’elles aurait utilisé la salle d’eau réservée à la surveillante du foyer.

L’incident a eu lieu au foyer du lycée des arts d’El Omrane et une enquête a été ouverte par le ministère de l’Education pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Selon la version des pensionnaires, elles ont été exclues du foyer et ont passé la nuit dehors, parce qu’elle ont refusé de dénoncer celle qui a utilisé la salle d’eau réservée à la surveillante du foyer.

Dans une intervention sur les ondes de la radio Mosaique fm, le directeur régional de l’Education de Tunis 2 a confirmé, ce jeudi 11 mars 2021, l’ouverture d’une enquête et les dépassements commis par l’une des responsables du foyer.

Selon lui, cette exclusion était illégale dans le sens où elle n’émane pas du directeur de l’établissement.

Commentaires:

Commentez...