Kais Saied : « Pour un dialogue national, mais…! »

Contrairement à ce qui circule, le président de la République, Kais Saied, s’est clairement déclaré prêt à soutenir un dialogue national, mais pas n’importe lequel. Des conditions ont été fixées par le résidant de Carthage.

Lors d’une réunion tenue hier, mardi 9 mars 2021, avec le secrétaire général du mouvement Achaab, Zouheir Maghzaoui, et le secrétaire général du mouvement démocratique, Ghazi Chaouachi, Saied a affirmé être prêt à accueillir tout dialogue, à condition qu’il ne soit pas similaire aux dialogues précédents.

« Seules les parties qui croient vraiment aux revendications économiques et sociales du peuple tunisien, ainsi qu’à ses revendications politiques, participeraient à ce dialogue », a-t-il insisté.

Aussi, pour le chef de l’Etat, les jeunes doivent assurer un rôle important et prendre part à ce dialogue. Saied a dans ce sens souligné la nécessité de créer de nouvelles formules permettant aux jeunes de toutes les régions de la Tunisie de participer à ce dialogue afin qu’ils y soient un élément actif et une force de proposition.

A cet effet, certain nombre de solutions et de perceptions du dialogue sous une nouvelle forme fondée essentiellement « sur la satisfaction des demandes légitimes des jeunes » ont été examinées lors de la réunion, note un communiqué de la présidence.

Commentaires:

Commentez...