Altercations nocturnes : L’intervention sécuritaire était dictée par la loi, assure Mechichi

Quelques heures après les altercations survenues et la levée du sit-in du PDL devant le siège de l’union internationale des savants musulmans, Mechichi a été interrogé à ce sujet. Pour le responsable, il s’agit de questions judiciaires et d’instructions du ministère public.

Le ministre de l’Intérieur par intérim et Chef du gouvernement Hichem Mechichi a qualifié l’intervention sécuritaire observée hier soir devant le siège de l’Union des savants musulmans de « légale ».

Les autorités compétentes n’agissent que dans le cadre de la loi, assure-t-il ce mercredi 10 mars 2021.

« L’affaire de l’Union des savants musulmans est entre les mains de la justice », a déclaré Mechichi, soulignant que « leur intervention et actions sont dictées par la loi, quelle que soit la partie qui leur fait face ».

Il est à noter que les unités sécuritaires sont intervenues pour lever le sit-in du parti destourien libre (PDL) devant le siège de l’Union des savants musulmans à Tunis, hier soir.

Abir Moussi a pour sa part assuré qu’elle ne quitterait le siège du sit-in que « morte » et dénoncé ce qu’elle considérait comme de la violence contre ses partisans.

Commentaires:

Commentez...