Abir Moussi : « Hichem Mechichi exécute les ordres de sa ceinture politique »

Abir Moussi, qui poursuit son sit-in devant le siège de l’union internationale des savants musulmans, a fustigé le Chef du gouvernement après la levée de sa protestation, hier soir, par la force publique.

La présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, a déclaré que « le Chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim Hichem Mechichi exécute les ordres de sa ceinture politique constituée par l’organisation de Ghannouchi et son bras violent qui les a attaqués ».

Et d’ajouter que « ce bras, représenté par les députés de la Coalition Al-Karama, a été envoyé Ghannouchi comme un outil de violence pour attaquer les protestataires du PDL ».

Interrogée sur le sit-in, Moussi, citée par Shems fm, a assuré qu’il s’agit d’un mouvement visant à fermer cet espace qui « porte atteinte à l’Etat républicain confronté à un danger imminent ».

Moussi a également déclaré que « l’autorité au pouvoir en Tunisie est un commanditaire du terrorisme et de la violence ».

Ce matin, le ministre de l’Intérieur par intérim et Chef du gouvernement Hichem Mechichi a qualifié l’intervention sécuritaire observée hier soir devant le siège de l’Union des savants musulmans de « légale ».

Les autorités compétentes n’agissent que dans le cadre de la loi, assure-t-il ce mercredi 10 mars 2021.

« L’affaire de l’Union des savants musulmans est entre les mains de la justice », a déclaré Mechichi, soulignant que « leur intervention et actions sont dictées par la loi, quelle que soit la partie qui leur fait face ».

Commentaires:

Commentez...