Vaccins anti-coronavirus : 514 mille inscrits sur Evax, les Tunisiens toujours réticents !

Bien que l’attente est bientôt terminée et qu’un premier lot de vaccins anti-coronavirus sera reçu ce mardi 9 mars 2021, les Tunisiens semblent encore hésitants, le nombre d’inscrits sur la plateforme Evax en est d’ailleurs la preuve.

Plus de 514 mille inscrits sur Evax

Malgré la campagne nationale de vaccination lancée depuis des mois, et dont le coût est estimé à 111 millions de dollars, la réticence règne.

A ce jour, 514.025 citoyens se sont inscrits et se déclarent prêts à recevoir le vaccin contre le Covid-19. Un chiffre qui, pour plusieurs responsables dont le ministre de la Santé, reste au-deçà des attentes.

L’Etat, qui cherche à vacciner 50% de la population, se trouve donc obligé de lancer des campagnes de sensibilisation dans l’espoir de convaincre plus de citoyens.

Vaccin russe en route… mais quelle efficacité ?

La présidence de la République a annoncé qu’une première quantité des vaccins anti-covid-19 russes, Spoutnik, sera reçue ce mardi. Le lot permettra de vacciner 15 mille personnes.

Lors des prochaines semaines une deuxième quantité de 500 mille doses sera acquise également au profit de 250 mille personnes, a assuré la présidence.

Mais l’annonce saluée par certains, a été fustigée par d’autres. Ces derniers évoquent le dernier rapport de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui a déconseillé aux pays membres de l’Union européenne d’approuver l’utilisation du vaccin russe avant la fin de son examen.

La présidente du conseil d’administration de l’agence, Christa Wirthumer-Hoche, a évoqué l’absence de données sur les personnes vaccinées, l’efficacité et les effets secondaires du vaccin. Chose qui ancre la réticence chez les citoyens qui manifestent de la réserve et attendraient une autre option.

Mais quel vaccin choisir ?

La situation exceptionnelle a obligé les laboratoires internationaux d’accélérer leurs études et de développer un vaccin dans des délais jamais réalisés dans l’histoire de l’humanité. En moins d’un an, et malgré les différents aspects toujours inconnus de ce virus, la vaccination a été annoncée efficace et sure. Mais à quel degré ?

Certains ont choisis ceux basés sur la technique de l’injection directe d' »ARN messager » jusque là jamais utilisé dans des vaccins commercialisés (Pfizer, Moderna…). D’autres ont plutôt opté pour un vaccin moins « mystérieux », assurant une immunité à travers l’injection d’un tierce virus, modifié pour transporter une séquence d’ARNm (AstraZeneca).

Les plus méfiants seraient inclinés aux vaccins chinois, comme Sinopharm dont le procédé relève des vaccins classiques : le virus est inactivé puis injecté dans l’organisme pour produire des anticorps. Le taux d’efficacité (79%) reste toutefois plus timide que celui des autres laboratoires (Plus de 90%).

Objectif : 8,8 millions de doses

Selon Faouzi Mahdi, ministre de la Santé, la Tunisie recevra, en 2021, 8 millions 800 mille doses du vaccin qui serviront à vacciner 5 millions de personnes contre le coronavirus.

Et de préciser que 93.600 doses du vaccin Pfeizer et entre 148.000 et 207.000 doses du vaccin AstraZeneca entrent dans le cadre de l’initiative COVAX outre 100 mille doses du vaccin Pfeizer acquis directement auprès du laboratoire ».

La Tunisie recevra 467.000 doses supplémentaires dans le cadre de l’initiative africaine et 888.000 doses du vaccin AstraZeneca entre les mois d’avril et de juin prochains dans le cadre de l’initiative africaine, ajoutant que des négociations sont en cours avec des laboratoires internationaux pour acquérir d’autres doses.

Commentaires:

Commentez...