Tunisie : La police de proximité bientôt généralisée à toutes les municipalités

C’est en 2013, que la Tunisie s’est pleinement engagée dans le modèle de la police de proximité avec pour objectif son élargissement à toutes les municipalités. Une police résolument plus proche des citoyennes et citoyens…

Ce modèle a été mis en place avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) avec sa mise en oeuvre dans des localités pilotes du gouvernorat de Medenine, notamment avec la réhabilitation, en 2018, de six commissariats et la mise en place de six comités locaux de sécurité.

Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du projet de réforme du secteur de la sécurité mis en œuvre par le ministère de l’Intérieur en partenariat avec le PNUD et l’appui financier et technique de la Norvège, de la Belgique, du Japon, du Royaume-Uni, du Canada et des Etats-Unis.

Ce lundi 8 mars 2021, la Commission sécurité et défense du parlement s’est réunie, pour auditionner des représentants du PNUD sur le projet de loi portant instauration de la « police de proximité » ainsi que sur le programme de lutte contre l’extrémisme violent.

Le chef du projet du renforcement de la réforme du secteur de la sécurité, Fehmi Ghadhab, a expliqué que la police de proximité s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle approche et a passé en revue les expériences comparées dans ce domaine, relevant que l’expérience tunisienne sera présentée au cours d’une conférence panafricaine prévue début 2022 à Tunis.

Ghadhab a d’ailleurs appelé les membres de la Commission à prendre connaissance de la police de proximité en Tunisie, suggérant une visite à Médenine qui constitue, selon lui, une expérience réussie dans ce domaine.

Commentaires:

Commentez...