Les décrets-lois adoptés pendant le confinement discriminatoires à l’égard des femmes ?

CP : Anadolu Agency

Les décrets-lois adoptés par le gouvernement tunisien pendant la période du confinement sont considérés comme discriminatoires à l’égard des femmes, a indiqué Donia Allani, consultante auprès des Nations Unis-Femme.

Au cours d’une journée parlementaire sur » l’impact du covid-19 sur les femmes, les enfants et les personnes âgées », Allani a souligné que les 34 décrets-lois adoptés durant la période allant du mois de mars à Aout 2020 n’ont pas tenu compte de l’approche genre social, à l’exception d’un seule mesure concernant la femme enceinte et une décision permettant aux mères ayant des enfants de moins de 15 ans de travailler à distance, qui a été annulée 24 heures après sa publication, rapporte l’agence TAP.

Elle a relevé que seulement 12 pc des femmes avaient bénéficié de l’appui du gouvernement au cours de la période de confinement, contre 6 pc de femmes dans les petites entreprises, ajoutant que les femmes perçoivent un salaire inférieur de 50 pc à celui des hommes dans le secteur agricole.

Dans ce sens elle a signalé l’importance d’introduire des réformes sur le plan juridique qui prennent en compte l’approche genre social.

Commentaires:

Commentez...