30 ans de prison pour un joint : La peine de trois jeunes allégée à 2 ans

La Cour d’appel du Kef a décidé, ce mardi 9 mars 2021, d’examiner l’affaire des trois jeunes condamnés à 30 ans de prison ferme, pour détention et consommation de cannabis, dans un stade public.

Elle a décidé d’alléger la peine de 30 ans de prison à 1 an de prison pour deux des accusés, le troisième ayant vu sa peine ramenée à 2 ans de prison, rapporte Mosaique FM.

Rappelons qu’une controverse a été déclenchée suite à la décision du tribunal de première instance du Kef de condamner, le 21 janvier dernier, ces trois jeunes hommes à 30 ans de prison pour consommation de cannabis.

Une controverse qui a suscité de nombreuses réactions dont celle de réviser la loi 52 relative à la consommation de drogue.

Commentaires:

Commentez...