Journée internationale des femmes : La Tunisie a rétrogradé de 34 places en 15 ans en matière d’égalité

En cette Journée internationale des femmes également appelée journée internationale des droits des femmes et célébrée le 8 mars, évoquer le cas de la Tunisie est inquiétant.

En effet, selon le « Global Gender Gap report 2020 » et la publication du Forum économique mondial sur l’inégalité hommes-femmes, la Tunisie est classée 124ème en matière d’égalité femmes-hommes, sur un total de 153 pays.

La régression en termes de droits des femmes et de réduction des inégalités par rapport aux hommes, est importante dans la mesure où il y a une quinzaine d’année, en 2006, la Tunisie occupait le 90ème rang de ce classement.

Le rapport 2020 souligne que « malgré son apparente bonne performance par rapport aux autres pays de la région MENA, la tendance en Tunisie est alarmante, les acquis sont fragiles et le chemin vers l’égalité reste long » et ce, malgré l’existence du Code du statut personnel et l’arsenal juridique que possède la Tunisie.

Série de mesures en faveur des femmes

En ce lundi 8 mars 2021, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a d’ailleurs présidé à la Kasbah, les travaux du Conseil des pairs de l’égalité des chances homme – femme, réitérant l’engagement du gouvernement à œuvrer en vue de renforcer les acquis de l’indépendance en faveur de la gent féminine, et d’atteindre l’égalité effective, comme le prévoit la constitution.

Il a mis l’accent sur le rôle dévolu au Conseil des pairs pour l’égalité, en vue d’éradiquer toutes les formes de discrimination entre les femmes et les hommes, et d’assurer l’égalité en droits et devoirs, à travers l’introduction de l’approche genre en matière de planification, de programmation, d’évaluation et de budget.

Un conseil ministériel doit examiner, un peu plus-tard une série de mesures inhérentes aux droits des femmes.

Commentaires:

Commentez...