Phosphate : Quand l’UGTT appelle à la levée des sit-in

Phosphate Gafsa

L’union régionale du travail (URT) de Gafsa relevant de l’UGTT a appelé le gouvernement à intervenir dans le dossier du phosphate.

Selon le communiqué du l’URT, le gouvernement doit intervenir pour résoudre le dossier des phosphates de Gafsa, trouver des solutions à la crise étouffante ainsi qu’aux tentatives de mettre l’entreprise à genoux afin de le privatiser.

Position inattendue : la situation semble tellement dégradée que l’union a appelé ouvertement à lever toutes les formes de sit-ins et de protestations sur les sites de production, soulignant la nécessité de prioriser l’intérêt suprême de la compagnie.

Le 16 février, des employés de la Compagnie de phosphates Gafsa (CPG), avaient organisé un rassemblement de protestation devant le siège de l’entreprise pour protester contre la situation de blocage qui prévaut depuis des mois.

Ils revendiquaient un sauvetage d’urgence et appelaient à sauvegarder la compagnie qui ne parvient plus à suivre le rythme des sit-ins et protestations paralysant la production.

En effet, la CPG est à l’arrêt depuis six mois et sa situation ne cesse de se détériorer. Aujourd’hui, elle est dans l’incapacité de payer les salaires de ses agents et est au bord de la faillite.

Il est à rappeler que la baisse de la production de phosphate depuis 2010 avait entraîné une perte de marchés d’environ 1 milliard de dollars par an. Près de trois milliards de dinars annuellement.

Commentaires:

Commentez...