Pèlerinage : Indécision saoudienne autour de l’obligation du vaccin anti-Covid

Contrairement à ce qui avait été annoncé, les autorités saoudiennes n’ont pas exigé de vaccin anti-Covid pour les pèlerins. Est-ce un revirement ?

En tout cas, le sous-directeur à la direction du Hajj et de la Omra Samir Ben Nsib, a apporté des clarifications, ce jeudi 4 mars 2021. Dans une déclaration à l’agence TAP, il a précisé que « les autorités saoudiennes n’ont pas exigé que les candidats au pèlerinage de la Mecque (Hajj) ou à la Omra soient préalablement vaccinés contre la Covid-19 ».

« Le ministre saoudien de la Santé a exigé que le personnel assurant l’organisation du grand pèlerinage soit vacciné », a-t-il précisé, ajoutant que « les autorités saoudiennes ne l’ont pas pour le moment demandé pour les pèlerins ».

Le responsable a, en outre, expliqué que « les autorités saoudiennes envisagent actuellement plusieurs scénarios et n’ont pas encore tranché sur la tenue ou non du Hajj cette année ».

Le ministre saoudien de la Santé Taoufik al-Rabiïa avait appelé, début mars, à préparer assez tôt le personnel requis pour assurer le fonctionnement des services liés au Hajj à la Mecque, Médine et tous les sites concernés, soulignant que les intéressés devaient être vaccinés contre la Covid-19″.

Commentaires:

Commentez...