Que sait-on du variant anglais du coronavirus ?

Présent dans plus de cent pays, à l’heure actuelle, le variant britannique vient de faire son apparition en Tunisie, comme l’a confirmé, ce mardi 2 mars 2021, le ministère de la Santé.

Cette nouvelle souche du coronavirus se caractérise par une propagation visiblement très rapide avec parfois des conséquences sanitaires désastreuses.

Cette variante du Covid a d’emblée préoccupé les organismes scientifiques et sanitaires du pays. Les virologues britanniques ont rapidement estimé que cette mutation du virus, baptisée VOC-202012/01 (précédemment VUI-202012/01) ou plus simplement B.1.1.7, est apparue mi-septembre à Londres.

Les premières estimations indiquaient que la mutation aurait été à l’origine de 62% des contaminations survenues à Londres en décembre. On parle désormais de 90% des cas positifs analysés outre-Manche et le Royaume-Uni a depuis été confronté à de grosses difficultés dans ses hôpitaux.

Cette mutation du virus est qualifiée « d’anglaise » car elle a été identifiée sur le sol britannique, mais elle a pu avoir lieu dans un autre pays. L’émergence de cette nouvelle souche n’est d’ailleurs pas encore expliquée avec précision.

Selon les premières hypothèses, le variant VOC-202012/01 aurait pu naître chez un ou plusieurs patients immunodéprimés, autrement dit dont les défenses immunitaires sont insuffisantes.

Chez certains de ces malades, le système immunitaire est assisté par une transfusion d’anticorps extraits chez des patients guéris. Dans le cas où le coronavirus provoquerait une infection longue, ce traitement peut provoquer des résistances et donc des variations du virus, notamment au niveau de son ARN.

En novembre et décembre 2020, les revues scientifiques New England Journal of Medicine et Cell ont rapporté l’existence de deux patients, l’un atteint d’un syndrome des anticorps antiphospholipides et l’autre d’un cancer, infectés par le SARS-CoV-2 pendant une longue durée et traités par transfusion sanguine d’anticorps.

Commentaires:

Commentez...