UGTT, Chahed, Ennahdha … Olfa Hamdi adresse une lettre à Kais Saied au sujet de Tunisair

 

La présidente directrice générale limogée de Tunisair, Olfa Hamdi, semble avoir encore beaucoup à dire.

L’ancienne responsable a adressé une lettre au président de la République, Kais Saied, l’appelant à lutter « réellement » contre la corruption.

Dans un long post publié sur sa page Facebook, Olfa Hamdi a annoncé avoir écrit au Président de la République, le 15 février 2021, soit une semaine avant son limogeage, pour l’informer de la situation dangereuse de l’entreprise et de la nécessité d’intervenir et prendre une décision souveraine à cet égard.

Elle a indiqué que, dès son entrée en fonction, elle a pu découvrir d’importants dossiers de corruption au sein de Tunisair, notamment la cession de l’avion présidentiel acquis par feu, le président Ben Ali au profit de Turkish Airlines en 2016 avec une perte estimée à plusieurs dizaines de milliards, considérant que cela a aggravé le problème financier de la compagnie.

Et d’ajouter qu’une partie des syndicalistes de la compagnie, impliqués dans des dossiers de corruption et de contrebande, recourent à la violence verbale et physique contre tous ceux qui s’opposent à eux, « ce qui rend le travail honnête à Tunisair presque impossible ».

L’ancienne responsable est même allée jusqu’à pointer du doigt l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), l’ancien Chef du gouvernement Youssef Chahed et « tous ceux qui ont mis la main dans la main avec son gouvernement, y compris le mouvement Ennahdha », ainsi que les directeurs généraux et l’équipe qui les accompagne.

Selon ses dires, toutes ces parties ont exploité obscènement la compagnie sans surveillance ni transparence, en particulier dans le période comprise entre 2016 et 2019.

الاثنين، غرّة مارس 2021
من ألفة الحامدي
الى رئيس الجمهورية، السيّد قيس سعيد

رسالة مفتوحة
الموضوع: محاربة الفساد فعلا…

Posted by ‎Olfa Hamdi – ألفة الحامدي‎ on Sunday, 28 February 2021

Commentaires:

Commentez...