Tunisie : Kais Saied veut un vaccin contre le mensonge !

En pleine tourmente sur fond d’une affaire d’acquisition de lots de vaccin d’une manière discrète de la part des Emirats Arabes Unis, le président de la République a préféré, comme toujours, répondre à sa manière.

Revenant sur cette affaire, Kais Saied a expliqué que ces lots de vaccins sont actuellement stockés dans les services de la santé militaire jusqu’à l’effectuation des tests nécessaires.

Recevant le président du Conseil Supérieur de Magistrature (CSM), Youssef Bouzakher, le président de la République a crié au mensonge, affirmant « qu’en Tunisie il nous faut un vaccin contre le mensonge sauf qu’il ne sera pas efficace ».

«C’est un mensonge. Les vaccins dont nous avons besoin aujourd’hui sont ceux qui sont contre le mensonge», a-t-il affirmé.

La polémique sur les doses de vaccin offertes par les Emirats arabes unis, enfle, ce qui a poussé le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi à ordonner l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de leur entrée en Tunisie.

« La présidence du gouvernement n’a pas été informée par l’arrivée en Tunisie de doses de vaccin contre le coronavirus et ignore leur source et leur destination », a souligné, ce lundi 1er mars 2021, la Présidence du gouvernement dans un communiqué.

Cette enquête fait suite à l’information selon laquelle plusieurs hauts responsables de l’Etat auraient déjà reçu le vaccin anti-Coronavirus, d’après plusieurs députés. Selon eux « un pays du Golfe a envoyé un lot de vaccin contre le coronavirus qui a été distribué à de hauts fonctionnaires, des politiciens et des responsables sécuritaires ».

Commentaires:

Commentez...