Manif de la « légitimité » : Quand Kais Saied tacle Ennahdha

Hier samedi 27 février, alors qu’Ennahdha faisait sa démonstration de force à l’avenue Mohamed V à Tunis, le chef de l’Etat Kais Saied était en visite à Kairouan où il s’est rendu sur le site qui abritera la ville médicale de Kairouan.

Fidèle à lui-même, le président de la République n’a pas cessé de transmettre ses messages politiques, mais cette fois-ci, la cible était claire, le parti Ennahdha.

Vraisemblablement, le président de la République a officialisé hier, la rupture avec Ennahdha, Rached Ghannouchi et Hichem Mechichi, affirmant que « leurs plans ne passeront pas ».

Faisant allusion à la marche d’Ennahdha, le président de la République a appelé les Tunisiens à observer de près « comment l’argent est gaspillé à Tunis, alors qu’on nous dit que le pays au bord de la faillite ».

En effet, la rupture entre Kais Saied et Rached Ghannouchi est consommée, elle a été officialisée hier à Kairouan, où le chef de l’Etat prenait connaissance des préparatifs pour la réalisation du projet de la cité médicale des aghlabides, dont les travaux seront lancés très prochainement.

Commentaires:

Commentez...