Menacée de dissolution, l’Union des savants musulmans va protester devant le siège du PDL

Les altercations entre le parti de Abir Moussi et l’union des savants musulmans à Tunis vont prendre une nouvelle tournure. Ce vendredi, la section de Tunis de l’Union internationale des savants musulmans a réagi à la lettre de mise en demeure envoyée par la présidence du gouvernement.

En effet, la Direction Générale des Associations et des Partis au sein de la Présidence du gouvernement a adressé une lettre de mise en demeure à cette organisation « suspecte ».

Selon l’annonce faite par le parti destourien libre (PDL), cet avertissement, qui précède les procédures de dissolution, mentionne plusieurs infractions dont, principalement, la violation des dispositions des articles 1 et 2 de la Constitution et de l’article 3 du décret-loi relatif aux associations.

Dans un court message publié ce vendredi 26 février 2021 sur sa page Facebook, l’union s’est directement attaquée au PDL, qui observe depuis des mois un sit-in devant son siège.

« Des tentes seront installées devant le parti ‘ennemi de la révolution tunisienne' », annonce-t-elle.

قريبا بإذن الله سننصب خيامنا أمام مقر حزب عدوة الثورة التونسية

Posted by ‎الإتحاد العالمي لعلماء المسلمين(مكتب تونس)‎ on Thursday, 25 February 2021

Commentaires:

Commentez...