L’OMS accuse des pays riches de saper le système de vaccination des pays défavorisés

« Certains pays riches sont actuellement en train d’approcher les fabricants pour s’assurer l’accès à des doses de vaccins supplémentaires, ce qui a un effet sur les contrats avec Covax, » a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence tenue hier mardi 23 février.

« Le nombre de doses allouées à Covax a été réduit à cause de cela, » a-t-il ajouté.

Tedros Adhanom Ghebreyesus accuse les pays riches de saper le dispositif de distribution de vaccins anti-Covid, Covax, destiné notamment au pays défavorisés.

« Avoir l’argent ne veut rien dire, si vous ne pouvez pas l’utiliser pour acheter des vaccins », a-t-il dit. « Nous pouvons seulement livrer des vaccins aux pays membres de Covax si les pays riches coopèrent en respectant les contrats passés par Covax », a-t-il insisté.

Commentaires:

Commentez...