Equateur : 75 morts lors de mutineries simultanées dans trois prisons

Crédit photo : EPA

En Equateur, 75 prisonniers ont été assassinés en une journée lors de mutineries qui ont eu lieu dans trois prisons, mardi 23 février 2021. Le Défenseur du peuple, l’organisation qui s’occupe des droits humains, a qualifié cette journée de « massacre sans précédent ».

Selon les autorités équatoriennes des organisations criminelles sont responsables de ces mutineries alors que les services pénitentiaires précisent qu’il s’agit d’un volet de la guerre que se livrent les gangs pour contrôler le trafic de drogue.

Le directeur de l’établissement de Guayaquill a ainsi estimé que le soulèvement des détenus est une réaction à des actions de contrôle menée dans les cellules, la veille, où deux armes à feu avaient été saisies. Elles devaient servir à tuer des chefs d’une bande. Ceux qui voulaient les éliminer ont alors ordonné « l’assassinat de prisonniers d’autres centres », a-t-il indiqué à l’AFP.

Commentaires:

Commentez...