Rached Ghannouchi : « Kais Saied n’a pas répondu à notre initiative »

« La solution actuelle à la crise politique en Tunisie est la dialogue entre les trois présidences », estime le chef du mouvement Ennahdha et président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi.

Pour lui, il faut trouver des solutions consensuelles à « cette crise naturelle qui résulte de l’adoption d’une voie démocratique ».

Ghannouchi a également confirmé, dans une interview accordée à Diwan fm, que le président de la République, Kais Saied, n’a pas encore réagi ni répondu à l’initiative qu’il a présentée et qui appelle au dialogue entre les trois présidences, sous les auspices de Carthage.

Il a rappelé que la période post-révolution a été témoin de réunions périodiques entre les trois présidences pour discuter des questions nationales les plus importantes et des dossiers qui concernent les affaires politiques.

« Nous voulons rencontrer le président de la République afin de discuter des obstacles qui entravent le processus », insiste-il, soulignant en revanche qu’il n’y a aucune intention de retirer la confiance au gouvernement.

« Le peuple vous a élu avec le pourcentage le plus élevé, alors préservez cette popularité en unissant le peuple », a conclu Ghannouchi, en adressant un message au président de la République.

Commentaires:

Commentez...