Droits de l’enfant : Une amende de 5000 dinars infligée à IFM

Une amende de 5000 dinars a été infligée à la radio privée IFM, annonce la Haute Autorité Indépendante pour la Communication Audiovisuelle (HAICA).

La radio en question a commis des violations relatives aux dispositions de protection de l’enfance et au droit de l’enfant à la confidentialité et au respect de sa vie privée, explique un communiqué de la HAICA.

Le Conseil de l’instance a également décidé le retrait du passage en question du site officiel de la radio et de toutes ses pages sur les réseaux sociaux, ainsi que l’interdiction de sa rediffusion.

La HAICA a rappelé qu’un avertissement avait déjà été adressé à IFM en date du 16 octobre 2020, l’appelant à éviter d’exposer les identités des enfants victimes dans les affaires discutées lors des émissions.

Commentaires:

Commentez...