Tunisie : Kais Saied craint « une atteinte à la liberté de pensée »

Le président de la République Kais Saied a dit craindre une atteinte à la liberté de pensée.

Lors d’une rencontre avec le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) Mohamed Yassine Jelassi, Saied a indiqué que « la liberté d’expression est sacrée, mais les inquiétudes pèsent sur la liberté de pensée ».

« Sans la liberté de pensée, toutes les autres libertés seraient formelles. La société ne peut être immunisée qu’en éduquant les jeunes sur la liberté de pensée et la pensée constructive et critique », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Jelassi a affirmé que la position du président en faveur de la liberté de la presse était claire et qu’il rejette catégoriquement toute violation ou agression contre les journalistes.

Le président du SNJT a également indiqué avoir transmis au chef de l’Etat les principales revendications des journalistes et leur vision quant à la scène médiatique.

Commentaires:

Commentez...