Bloquée, la bande de Gaza obtient le vaccin avant la Tunisie

RT

Les premiers lots du vaccin russe Spoutnik V sont arrivés ce mercredi 17 février à la bande de Gaza en Palestine.

En effet, après plusieurs mois de restrictions imposées par l’entité sioniste, les vaccins sont arrivés enfin à Gaza, où l’on compte une grande concentration populaire. Alors que le monde entier tente d’enrayer la pandémie du Covid-19 et que la vaccination est, dans ce cadre, l’enjeu du moment, l’attitude d’Israël vis-à-vis des Palestiniens est scandaleuse.

Cependant, cette information rappelle un triste constat en Tunisie, pays qui n’a pas encore lancé ses campagnes de vaccination. En effet, jusqu’à ce jour, les autorités ne savent pas encore la date exacte de l’arrivée des premiers lots de vaccin. Ce mercredi, le ministre de la Santé a annoncé que les fournisseurs de vaccins exigent que la Tunisie signe certaines conventions relatives à la responsabilité médicale avant la livraison de ces premiers lots, idem pour l’initiative COVX.

Le 14 février dernier, le ministre, qui supervisait une opération blanche de vaccination à Tunis, avait affirmé que les premières doses de vaccin, dans le cadre de l’Initiative Covax, arriveront à la mi-février, sans donner de date précise.

Le vaccin n’existe toujours pas en Tunisie. D’ici le mois de mars, la Tunisie recevra près de 700 mille doses gratuites de vaccins contre le Coronavirus.

Le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Tunisie, Yves Souteyrand, a confirmé que dans le cadre de l’initiative COVAX, 93,600 mille doses du vaccin anti-Covid, produit par le laboratoire Pfizer, seront reçus.

Ces doses permettront de vacciner 47 mille personnes parmi les catégories prioritaires dont essentiellement le personnel de la santé en attendant les 600 mille autres doses du vaccin produit par le laboratoire AstraZeneca, qui seront réceptionnées au mois de mars prochain.

Commentaires:

Commentez...