Le retrait des ministres soupçonnés de corruption est une solution temporaire, estime Ghannouchi

Le président du mouvement Ennahdha et président du Parlement, Rached Ghannouchi, a estimé que l’interprétation de la constitution par plus d’une partie est à l’origine du désaccord entre les présidents de la république et du gouvernement.

La Cour constitutionnelle est le seul organe constitutionnellement qualifié pour interpréter la constitution, mais à ce moment plusieurs parties assurent cette tâche ce qui crée une confusion, selon lui.

A cet effet, Ghannouchi a appelé les parties concernées à faire preuve de flexibilité afin que les intérêts de l’État ne soient pas perturbés en l’absence de la Cour constitutionnelle.

Et d’ajouter que le retrait des ministres soupçonnés de corruption revient uniquement au chef du gouvernement, et que si cela a lieu, c’est une solution temporaire et non permanente à ce différend entre les présidences.

Selon le président de l’ARP, Mechichi n’imposera pas sa volonté par la force et semble opter pour une solution partielle qui prend en compte l’aspect constitutionnel et l’intérêt public.

Commentaires:

Commentez...